Communiqué de presse

Publié le par comité Taubira 2007

C’est de la façon la plus formelle que Christiane TAUBIRA dément les prétendues « informations » selon lesquelles elle aurait accepté un portefeuille ministériel. 
 
 
Cayenne ce 15 mai 2007

Publié dans actualités politiques

Commenter cet article

cesttres 17/06/2007 20:54

Félicitations pour cette élection qui est le résultat d\\\'une campagne  de conviction . Vous continuerez à nous représenter à l\\\'assemblée et c\\\'est une très bonne chose . L'opposition sera plus forte avec vous et je sais que vous nous défendrez contre les mesures inégalitaires et antisociales que la droite veut nous imposer.

CESTRES 16/06/2007 17:41

Après la campagne présidentielle que vous avez faite, après le discours que vous avez tenu à paris 19è gymnase Jaurès ( la métaphore du colibri , un must) , ce sont bien des idées de gauche que vous avez défendues avec une conviction sans faille ! Ne vous laissez pas impressionner par ces gens de l'ump, qui n'a de populaire que le nom ( fillon;juppé,hortefeux : le peuple ?). On vous soutien restez ce que vous êtes .On croit en vous pour  les législatives .. et au delà !Un électeur de gauche ( Val de marne) , loin de la Guyane, mais proche de votre discours et admiratif de votre soutien à S.Royal .Continuer à porter vos idées comme vous le faites ,  la majorité silencieuse qui vous soutient et vous pousse dans votre action.

philippe PATERNOT 06/06/2007 15:42

domage! christiane est un électron libre, honnête, efficace et surtout intellectuellement brillante. j'aurais aimé qu'elle devienne ministre! pour une fois qu'on a une femme de fer en France, la laisser entre le marteau et l'enclume et surtout ne pas lui proposer de poste à haute responsabilité est une faute;
(je suis malheureusement électeur dans la 2ème circonscription, je ne peux donc pas voter pour elle.)

Vincent 26/05/2007 04:47

Et vive l'orange que vous portez si bien…

Vincent 26/05/2007 04:45

Madame Taubira,

je ne doutais pas un seul instant que vous eussiez pu changer de camp et permettre la confusion, délibérément entretenue par le nouveau président. Sachez cependant que la gauche, telle qu'elle existe actuellement est profondément malade et ne sait plus où elle va. Regardez aussi du côté du Mouvement démocrate, à peine créé. Il y a des forces de progrès, ouvertes, tolérantes, attachées aux droits de l'homme — et au réalisme économique. Vous pouvez, vous aussi, faire bouger les lignes. Bien à vous,