Réponses au chat avec Christiane Taubira sur Désir d'avenir

Publié le par comité Taubira 2007

source : http://www.desirsdavenir.org/index.php?c=sinformer_actualites&actu=1446

Question posée par antoine :

Sarkozy a dit lors de son meeting vendredi à Nice "Je veux dire aux Français qu’ils auront à choisir entre ceux qui aiment la France et ceux qui affichent leur détestation de la France."Ne pensez-vous pas qu'il se rapproche de Le Pen?

Christiane Taubira: Chassez le naturel il revient au galop. Ce candidat, ministre ou pas, ne sait pas s'adresser aux autres avec respect, il manque de l'éducation démocratique minimale qui permette d'admettre la présence d'autres candidats. Il révèle une pensée sommaire, binaire, aussi indigente que l'axe du mal de Bush. Il est évident qu'il plagie Le Pen depuis quelque temps déjà. Le plus inquiétant chez lui n'est même pas cela, mais son vagabondage débridé qui le fait passer de Jaurès à Maurras, son inconstance politique, l'instabilité de ses convictions économiques, sa mauvaise foi sur son action publique, la contradiction entre sa lucidité sur le désastre de ses pratiques et de ses discours au point de déclarer tous les jours qu'il a changé et en même temps son incapacité à s'amender.

Question posée par Hervé :

Madame Taubira vous avez la repartie aisée, et il me semble que vous êtes beaucoup plus discrète en cette fin de campagne qu’au début. Où sont donc passés nos grandes gueules ? Les Montebourg, les Bartolone, les Mélenchon, et autres. Notre attitude gentille en cette fin de campagne me rappelle celle de John Kerry aux USA en 2004. Sarkozy le Bushiste n’arrêtera pas de matraquer la gauche et notre candidate. Mais où sont passés nos porte-flingues?

Christiane Taubira: Je ne refuse aucune sollicitation. Ni en audiovisuel ni en presse écrite ni en chat. Depuis la période d'égalité CSA, les invitations par les médias sont infiniment plus rares. S'il ne tenait qu'à moi, je tiendrai même une chronique quotidienne et je peux vous assurer que je ménagerais pas mes coups parce que notre candidate est effectivement beaucoup trop exposée à la fois à un traitement injuste et à l'agressivité du candidat qui depuis 5 ans s'était imaginé qu'il serait seul en course. Mais surtout, parce qu'il est extrêmement important en ce moment particulièrement d'expliquer les vrais enjeux de cette élection qui ouvre une période nouvelle avec des défis présents depuis quelques années et auxquels la majorité sortante s'est montrée incapable d'apporter des réponses. Sa frénésie législative n'a démontré qu'une chose: son incompréhension des problèmes son indifférence envers les Français les plus exposés aux difficultés nouvelles sa hargne à dresser le Français par catégorie les uns contre les autres et ses choix pour les plus nantis, les plus favorisés, sa conception du pouvoir, contre la société au lieu d'être à son service.

Question posée par torpille8 :

Pourquoi personne ne fait il remarquer à Sarkozy qu'il est le premier responsable de la faillite de la sécurité en France?

Christiane Taubira: Nous le disons sur tous les tons : et des syndicats de policiers ainsi que des officiers de police individuellement le disent clairement. L'arnaque au résultat chiffré a mis en péril l'efficacité d'une police qui par ses contingents de proximité créés sous Jospin avait commencé à remailler le tissu social. La sécurité des Français est un droit et c'est surtout une condition du lien social et de la confiance dans la République. Il n'y a pas grand choses à dire sur le bilan de Sarkozy puisque l'Observatoire national de la délinquance dément son interprétation des statistiques disponibles. Le plus inquiétant est que, se vantant de bons résultats alors que les violences aux personnes ont augmenté, il illustre son indifférence à la sécurité des petites gens plus soucieux de bomber le torses comme un sheriff bavard. Comme l'explique Ségolène Royal, toute une série d'insécurités contribue à la fois à exposer les Français les plus vulnérables aux actes délictueux mais nourrissent aussi la rage de ceux qu'on exclut et qu’on insulte. La délinquance et la criminalité doivent être punies comme le prévoit la loi. Il n'y pas de débat à prendre la dessus. Pour ce qui concerne les troubles sociaux; il est un fait que dans toutes les démocraties où progressent les injustices et les inégalités, et où de plus le pouvoir cultive la brutalité, l'arrogance, le mépris, la grossièreté, l'injure, ces troubles se développent et risquent de s'installer.

Question posée par RFA :

Bonjour Mme Taubira. Pourquoi rester silencieux sur la mise en place des machines à voter ?

Christiane Taubira: Même à supposer que ce dispositif serait performant tout en sachant que la technologie n'est jamais totalement fiable, il suscite tant d'inquiétude qu'il ne peut être appliqué en l'état. Nous demandons avec insistance un moratoire. C'est une question démocratique. Ce que le citoyen ne comprend pas ne doit pas lui être imposé mais expliqué avec toutes les garanties qu'il est en droit d'exiger.

Question posée par Laureline :

Ne pensez vous pas que le réel problème des banlieues est qu'il y a des banlieues ? Dans ce concept même réside une notion d'exclusion me semble-t-il...

Christiane Taubira: Les banlieues posent problème en tant que telles lorsqu'on les déconnecte des villes auxquelles elles sont censées être reliées. L'urbanisme urbain et périurbain est contraint de suivre l'expansion démographique. En France ces 40 dernière années, on a incontestablement construit vite et mal sans réflexion sur la respiration des espaces périurbains, sur la circulation, sur l'implantation des administrations, des services publics culturels et sociaux. On a aggravé cela par des politiques de logement discriminatoires qui ont regroupé les gens par de supposées affinités culturelles en les privant progressivement d'espaces et de lieux de vie commune ainsi que des services indispensables à tout agglomération. C'est cela le problème et pas les banlieues en tant que telles.

Question posée par ema :

Quand vous serez au pouvoir comment allez-vous faire pour retisser le lien social dans nos banlieues ? Car la loi la jungle qui y règne et l'abandon des populations, sont la source de toutes les violences

Christiane Taubira: J’approuve le propos mais en le relativisant. .

La loi de la jungle ne règne pas partout et les habitants des banlieues inventent tous les jours une convivialité pleine de courage qui maintient le lien social. Les éducateurs et les militants associatifs se dévouent admirablement pour y contribuer ; ils sont tous à bout de souffle, et il est urgent que la puissance publique prenne le relais en assumant sa mission première : retisser le lien social en assurant sur tout le territoire et particulièrement dans ces lieux délaissés l’égalité des droits, l’égal accès au service public, la mobilité physique professionnelle, sociale, par l’éducation, la formation, l’accès à l’emploi, l’accès au logement. Il n’y a pas d’hésitation possible sur l’engagement d’assumer cette responsabilité : chez Ségolène Royal, cet engagement est pris sans la moindre ambigüité et avec la force que dictent la conviction et l’urgence. Chez l’autre là, ses accents guerriers, sa parole rétrécie, sa morgue, sa fébrilité, son agitation, son mépris, ses complexes, ses tourments, son agressivité gratuite, ses surenchères lepénistes, ses obsessions d’affrontement, ses provocations stériles et dangereuses, nous indiquent sans le moindre doute, que ce qu’il a provoqué en ne détenant qu’une partie de l’appareil d’état est bien peu de choses à côté de ce qu’il nous réserve si vous le faites seul maître à bord.

Question posée par celine47 :

J'ai cru comprendre d'après un message que vous n'étiez pas favorable à la discrimination positive (de mon point de vue, toute discrimination est néfaste) soutenez vous donc le modèle d'intégration français "assimilationniste" plutôt que le modèle anglo-saxon d'intégration "multiculturelle"?

Christiane Taubira: Je me permets de vous renvoyer à mon livre "Rendez vous avec la République" où je consacre un chapitre entier à cette question (allez le lire en bibliothèque :-)

Rapidement, je pense qu'il y a une autre voie que l'assimilation ou l'intégration multiculturelle. Chaque société produit historiquement les conditions de son vivre ensemble. La France a expérimenté l'assimilation dans son Empire colonial. Elle sait à quel point cette doctrine est destructrice. L'Angleterre a toujours choisi la coexistence séparée de communautés culturelles. Je pense que sur le territoire français, la multi culturalité est un fait et l'inter culturalité peut être un projet. La République Française avec son bel idéal d'égalité et sa devise de fraternité devrait permettre que les fortes cultures régionales territoriales, ou familiales existent, soient préservées et s'enrichissent.

Question posée par lexlex :

Je suis à la retraite ( privé) depuis 2ans et j'ai vu fondre mon pouvoir d'achat. Si bien que maintenant une fois mon loyer payé (hlm) et mes cotisations acquittées ,il ne me reste mm pas 100E pour finir le mois! Pouvez vs faire quelque chose car les régime de retraites complémentaires ne paient que tous les trimestres! Les prestations! Quand je travaillais mes cotisations étaient mensuelles ! Pourquoi ? qui garde mes revenus pendant 1 trimestre alors que j'en aurai besoin tous les mois !

Christiane Taubira: D’abord, je veux vous exprimer mon respect et ma gratitude pour toutes ces années où vous avez apporté vos forces au développement et à la prospérité de cette société. Nous sommes extrêmement sensibles à la situation des personnes les plus vulnérables essentiellement les sans emplois, les sans logis et les travailleurs pauvres, les détenteurs de petits revenus et de petites retraites. Ainsi Ségolène a pris un certain nombre d’engagements tels que : un dispositif de péréquation qui plafonne à 25% des revenus les plus modestes le cout du loyer; le versement mensuel des petites retraites; l'augmentation immédiate de 5% de ces petites retraites. D'autres mesures contribueront à l'amélioration du pouvoir d'achat : la maîtrise du coût des biens et services de première nécessité (électricité, eau potable, communications, transports etc...), la maitrise des dépenses de santé, une révision des cotisations telles que la conférence annuelle promise sur les salaires et les revenus (dont la première devrait se tenir en automne) devrait permettre d'alléger les charges qui pèsent sur des revenus tels que les vôtres. Permettez-moi de vous adresser en plus mes salutations amicales.

Question posée par kalimasta :

Bonsoir, je suis antillais et je dois souvent me justifier sur ma soi-disant intégration. J'ai beau expliquer à mes interlocuteurs que je suis originaire d'un département d'outre-mer, que nous sommes français depuis 1848...Rien à faire. Ma question est la suivante : Quelle pédagogie à mettre ne œuvre pour rappeler à nos compatriotes de métropole que le français peut aussi être noir de peau ?

Christiane Taubira: D'abord l'application de l'article 2 de la Loi Taubira sur l'insertion dans les programmes scolaires de l'histoire coloniale de la France. Ensuite, des dirigeants politiques qui assument cette histoire telle qu'elle fût à la fois dans la violence du système esclavagiste & colonial mais aussi dans la grandeur de la philosophie des Lumières et surtout la beauté des déclarations, pétitions, doléances, de solidarité des petites gens ( ouvriers, canuts, villageois...) opposés au système esclavagiste et des fonctionnaires, objecteurs de conscience, militants français, en lutte contre le système colonial. Cela permet de comprendre que de grandes valeurs universelles nous réunissent par delà les continents, que de part et d'autre nous avons contribué à faire vivre les libertés et la fraternité, et que tous les descendants de cette histoire peuvent faire société ensemble en fierté et en dignité. Ce que Ségolène Royal pose sans la moindre difficulté, rien à voir avec l'autre qui répète comme un leitmotiv qu'on en a assez de la repentance là ou personne ne lui en demande et où la repentance de l'esprit aussi court que le sien ne nous serait d'aucun secours ni d'aucun plaisir.

Question posée par domino :

Un jeune Guinéen a été assassiné à Marseille. La banalisation des thèses de Le Pen recyclé sous la bannière UMP par Sarko ne vous semble t elle pas inquiétante ?

Christiane Taubira: Je veux d'abord exprimer ma profonde sympathie a la famille de ce jeune homme. Nous ignorons pour l'instant les circonstances et les auteurs de ce crime. Le seul fait cependant que l'hypothèse d'un crime raciste soit vraisemblable nous indique l'urgence d'assainir le regard et le propos sur la diversité de la population française et sur la présence d'étrangers en France. Il demeure par ailleurs que les emprunts impudiques des thèses et des formules lepénistes par le candidat de l'UMP et d'autres responsables du même parti, le traitement mondain réservé au leader de ce parti à sa fille et à leurs acolytes comme s'il était banal qu'il n'ait jamais fait amende honorables de leurs déclarations sur la Shoah, de leurs calembours putrides de leurs jeux de mots nauséabonds de leur soutien aux assassins d'Brahim Bouaramm jeté dans la Seine, de leur complaisance envers les auteurs de l'assassinat d'Ibrahim Ali sur les exactions de leur DPS (département protection sécurité) qui agit comme une milice, sur leur invitation annuelle du NPD allemand qui organise des marches en l'honneur d'Hitler, comme si toute cela se dissolvait derrière leur marketing politique actuel.

Question posée par Sangoku :

Bonjour madame Taubira ! Le délit de faciès est un vrai problème en France, les français issus de l'immigration sont montrés du doigt! La cocotte va exploser si Sarkozy passe ! Ce monsieur est dangereux

Christiane Taubira: Je partage cette opinion sans réserve. En juillet 2002, lors du débat sur son projet de loi sur la sécurité, je lui ai dit (cf. journal officiel) qu’il avait une vision fragmentaire de la société et qu’il préparait en France la guerre civile. Il n’a pas cessé d’aggraver ce rapport du pouvoir au citoyen, un rapport de brutalité, de provocation et de violence. Il a pratiqué le mensonge à Clichy sous bois, il fait des amalgames odieux, il suscite la confrontation par une suspicion globale des habitants de banlieue, il démontre tous les jours qu’il ne parvient pas à s’élever à la hauteur d’un homme d’état. Lors d’un débat en 2006, constatant à quel point il s’enlisait dans cette segmentation de la société, dans cette défiance envers les citoyens, dans cette déclaration permanente d’hostilité, je lui ai déclaré encore que c’est sans doute en l’observant que René Char a écrit : « Monter, grimper, oui, mais se hisser, ô comme c’est difficile ! »

Il faudra bien qu’il apprenne à voir et à admettre la diversité de la population française, il dépend de vous qu’il reste en formation et serait bien prématuré de lui confier le gouvernail. Laissons-lui encore du temps pour changer et changer encore !

Question posée par Blaise :

Bonjour Madame, j'aimerais savoir quelle est la position de Ségolène Royal par rapport à l'Afrique, et notamment le soutien apporté par la France à des dictateurs sanguinaires corrompus?

Christiane Taubira: II n'y a pas d'excuse au soutien franc ou déguisé à des dictateurs sanguinaires et corrompus sinon celle de croire aux valeurs universelles et on cesse de croire à la démocratie. Le rapport du pouvoir français aux pays d'Afrique francophone est compliqué. Depuis la loi cadre de 1956, qui a préparé les indépendances, sur le matelas fumant des massacres, des assassinats, des manipulations interreligieuses et interethniques, des affrontements dans les zones de grosses richesses naturelles, que tout cela ait été fait sur place, commandité, ou co-organisé. Cet héritage est lourd. Le discours de La Baule de François Mitterrand, près d'une dizaine d'années après la tentative de Jean Pierre Cot, nous avait laissé espérer un aggiornamento. Depuis l'état français est devenu plus modeste, il s'est contenté d'une petite réforme diplomatique en supprimant la catégorie des "pays du champ" et en intégrant la coopération aux Affaires étrangères. Avec Ségolène Royal, nous avons des chances sérieuses de voir changer dans le fond les rapports entre la France et l'Afrique compte-tenu de ses engagements forts contre la corruption en France et dans les relations internationales 'contrôle par le Parlement, réformes judiciaires, protection du droit d'alerte etc...) et de sa conception du co-développement (microcrédit, partenaires associatifs e villageois etc...). Elle a de plus sur l'autre candidat l'avantage de ne pas être héritière d'un parti au lourd passif dans les réseaux mercenaires, les circuits occultes, les retours de service, les cadeaux douteux, les amitiés compromettantes, les fraternités embarrassantes.

Question posée par babou :

Votons Christiane Taubira :c'est la meilleure ...ne rêvons plus ...Si Ségoléne vous nomme premier ministre je vote de suite pour vous

Continuez cette belle route ...!!

Christiane Taubira: Merci pour la confiance! et pour ces vœux de responsabilité. Ce que je peux vous dire, c'est que Ségolène va profondément rénover la vie publique parce que ses méthodes de travail, sa conception de l'autorité, son rapport au pouvoir, sa volonté de servir, ses engagements contre les inégalités, les injustices, les discriminations, les exclusions, et surtout son profond désir de ne pas décevoir, sa volonté d'entretenir l'espoir, son attachement à la justice font qu'elle n'aura de cesse d'appliquer les engagements contenus dans le Pacte et nous devrons l'y aider sans répit, sans ménager notre peine, puisque le combat qu'elle livre pour accéder au sommet de l'état nous offre l'opportunité de moderniser ce pays, de rendre le pouvoir moins brutal et moins violent, de créer des conditions de convivialité, de réconcilier les Français avec la politique, mais aussi et surtout avec eux-mêmes. Ce n'est quand même pas rien d'avoir une femme au sommet de l'état!

Merci à vous, pour le nombre et la qualité des questions, désolée de n'avoir pu répondre à chacun d'entre vous, mais je conserve précieusement toutes vos questions parce qu'elles sont un échantillon instructif des interrogations qui travaillent certains d'entre vous et des avis très circonstanciés de ceux qui ont déjà les idées bien claires. Elles me serviront dans mes meetings et mes rencontres de terrain.

Portez-vous bien et rendez-vous le 15 avril autour de "la République métissée et de la France de la diversité" (plus d'infos sur www.segosphere.net).

Publié dans actualités politiques

Commenter cet article

Rémi Girault 30/04/2007 15:48

Madame,Je ne vous connaissais que de réputation jusqu\\\'à votre intervention à laquelle j\\\'ai assisté au meeting de Dominique Strauss-Kahn à Cayenne. J\\\'admire sincèrement votre talent d\\\'orateur et j\\\'ai apprécié la teneur de votre discours. Je vous soutiens par ailleurs pleinement pour le travail que vous faites (et avez déjà fait) en tant que représentante des citoyens.Je vous conctacte cependant pour d\\\'autres raisons aujourdh\\\'ui : je comprends que vous ayez dû mettre un peu de coté votre rôle de député depuis le début de la campagne présidentielle. Aussi, dès que vous aurez du temps pour cela, je souhaiterais que vous soumettiez à l\\\'assemblée nationale le problème de l\\\'accès des habitants des DOM-TOM aux épreuves des concours nationaux. Les épreuves se déroulent la plupart du temps à Paris, ce qui constitue un réel handicap pour les habitants de ces régions : il est difficile d\\\'investir dans un billet d\\\'avion uniquement pour des épreuves écrites dont l\\\'issue est incertaine.Je pense qu\\\'il ne serait pas impossible d\\\'organiser d\\\'éventuelles sessions avec l\\\'aide des administrations existant sur place sans pour autant perturber l\\\'ensemble des épreuves : en utilisant les moyens de communication actuels (poste, téléphone, fax, internet, mail, webcam), à la façon de la télémédecine, il serait très possible d\\\'organiser le déroulement de ces épreuves en temps réel dans des conditions acceptable, sans devoir faire appel à des moyens disproportionnés (créer de nouveaux sujets, faire venir les organisateurs et les surveillants dans chaque DOM, etc.).Je vous remercie de l\\\'attention que vous porterez à ce problème auquel je suis moi-même confronté. N\\\'hésitez pas à me contacter si vous avez une solution pour ce problème.PS: je ne sais pas si ce message a sa place ici, mais je n\\\'ai pas réussi à vous contacter autrement...

Mathias ,paule 22/04/2007 17:08

Chere mme Taubira ,merci pour le travail que vous avez accompli, j'ai beaucoup de respect et  d'admiration pour vous et pour la façon que vous avez d'aborder des sujets sérieux ou il va de la paix de tous , de la reconnaissance de l'homme quelle que soit sa couleur, sa condition. Votre souci de justice et de fraternité vous honore. J'aimerais vous serrer la main. Je croise les doigts pour que dans l'avenir avec Ségolène Royale vous puissiez avoir la place que vous méritez. Encore merci et j'espère à bientot.

Agathe 12/04/2007 14:33

Mme, mon admiration pour vous est sans borne. Un premier ministre telle que vous au coté de Mme Royal est un rêve que j'espére devenir réalité.

Ava : 05/04/2007 10:46

Madame, c'est un vrai régal de vous écouter, vos propos sont clairs et nets,vous êtes parfaitement maitresse de vous-mm,face à n'importe qui,vous ne vous en laissez pas compter. J'espère que vous aurez un rôle très actif dans le gouvernement  que formera Mme Royal  lorsqu'elle sera élue (ce dont nous ne doutons pas) J'espère vraiment en une justice pour tous,dans tous les domaines. Restez telle que vous êtes, c'est -à-dire forte,intelligente et...belle !!