Chrisitane Taubira à Poitiers

Publié le par comité Taubira 2007


Meeting soutien Ségolène royal
envoyé par Cyril-CIBERT

Près de 600 militants étaient réunis à Poitiers pour le premier meeting de soutien à Ségolène Royal, la candidate du rassemblement de la gauche.
Merci à tous pour leur accueil chaleureux.

Christiane avec les responsables des fédés PRG du Poitou Charente

Conférence de presse avant le meeting

BRILLANTISSIME

par Christian LAJON

Président de la fédération du Parti Radical de gauche de la Vienne Secrétaire général de la fédération de Poitou-Charentes

S'il fallait donner une appréciation à ce qu'a fait Christiane Taubira à Poitiers hier soir, il n'y aurait ni note ni mention spéciale pour le qualifier tellement ce fut impressionnant. Bien sûr pas de surprise pour nous ses amis Radicaux. Le qualificatif retenu et donné par le public est « BRILLANTISSIME ». Oui parce qu'il n'existe pas de mot pour dire mieux. Malgré le choix d'une date très défavorable compte tenu de l'émission de France 2 où Ségolène était l'invitée, le public est venu très nombreux, l'auditorium était comble. Même les places qui nous étaient réservées avaient été envahies une heure avant notre arrivée ! Le hall annexe ou les images de la salle étaient projetées sur écran géant étaient également comble.

Merci Christiane, mille fois merci d'être venue à Poitiers, sur les terres de Ségolène, chez nous. Comme je te l'ai dit, mille fois merci et ce n'est pas suffisant. Tu as impressionné, tu as conquis des cours et des esprits, tu as été admirée par ces poitevins souvent trop réservés, tu les as « chamboulés ». Le Radicalisme de gauche après cette soirée impressionnante sera plus fort, plus grand dans notre département. Tu as fait hier un rapt politique et affectif chez de nombreux sympathisants socialistes, tu les as bousculés, enivrés d'un plaisir intense d'entendre ton discours si différent, si brillant et si touchant.

Combien de socialistes sont venus me voir pour exprimer leur émerveillement, leur ravissement. Presque tous m'ont dit « Brillantissime » ou n'ont pas trouvé le qualificatif à la hauteur de leurs impressions. Parmi ceux là des élus, maires, conseillers généraux,  qui dans leur tête semblaient penser : ce Parti Radical de gauche, finalement, il a une étoffe intellectuelle remarquable, il est peut-être avec ses valeurs, avec ses idéaux qu'il n'a jamais trahi ce dont nous rêvons nous les socialistes.  Et si c'était aussi ce dont rêve Ségolène Royal ? Christiane, pilier solide et efficace de sa campagne ne fait que l'en convaincre. Remarques souvent exprimées hier soir : Avec la victoire le 6 mai, Christiane Taubira ne peut pas ne pas être nommée dans un grand ministère. De la bouche d'élus socialistes, ç a signifie quelque chose !

Un grand merci aux jeunes Radicaux de gauche. Ils ont été merveilleux, ils ont noué des contacts chaleureux, ils ont été très appréciés. Ils sont enthousiastes, courageux. Ils étaient heureux de voir ce qu'ensemble et grâce à Christiane nous avons réussi hier. Ils ont même séduit les jeunes socialistes et terminé la nuit avec eux. Merci à tous et particulièrement à Olivier Maillebuau qui a pu s'exprimé au pupitre et qui a été chaleureusement applaudi.

Publié dans taubira2007

Commenter cet article

MAHIEU Jean-Pierre 05/04/2007 20:03

Etant adhérent au P.S, j\\\'ai la profonde conviction que la gauche toute entière doit se rassembler autour du programme de Ségolène ROYAL. Nous ne pouvons qu\\\'être fiers d\\\'avoir des personnes telles que Christiane TAUBIRA dans le staff de campagne. Là aussi une femme d\\\'honneur; qui défend les libertés. Qui oeuvre pour la tolérance la différence, le respect des autres cultures. Une femme qui s\\\'exprime au nom du pays des droits de l\\\'homme. En clair une Démocrate. La droite et ses deux candidats est à des années lumière de ces valeurs. Ce n\\\'est pas en "karcherisant" les banlieues et en voulant chasser "la racaille" que Nicolas SARKOZY donnera aux françaises et français de meilleures perspectives de vie. Que de vilains mots lâchés en pâture. Le peuple de FRANCE attend bien autre chose de nos politiques.
Toute mon amitié et mon profond respect

politic-tac 24/03/2007 11:53

Une petite compilation des affiches électorales de ces 30 dernières années, ça vous dis? Alors venez faire un tour par ici.

el diablo 21/03/2007 22:24

SI TU VOTES SEGO, TU FAIS ELIRE SARKO

Vincent 21/03/2007 18:53

Quel(le) Président(e) souhaitons-nous avoir ?
 

 
 

Les nombreux sondages dont nous avons connaissance ne manquent pas de m’interroger sur la représentativité du futur Chef de l’Etat français.
 

 
 

Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou seraient choisis par environ 25 % des électeurs. Il est possible que Le Pen se situe également à ce niveau.
 

 
 

Je ne vois pas Jean-Marie Le Pen être élu Président de la République s’il atteignait le second tour de la présidentielle. Un sursaut des électeurs, comparable à celui de 2002, lui interdira alors la fonction suprême.
 

 
 

Si Nicolas Sarkozy ou Ségolène Royal est élu, le futur chef de l’Etat serait le représentant d’une minorité. Il ne faudra pas s’étonner ensuite d’un blocage massif et du refus de toute marche en avant pour réformer l’état et ses structures, avec toutes les répercutions sur la santé économique de la France et par voie de conséquence sur le « quotidien des Français ».
 

 
 

La seule solution ne réside-t-elle pas par l’accession de François Bayrou à la présidence de l’état ?
 

Certes, il n’a pas aujourd’hui de majorité à l’assemblée nationale. L’UMP et le PS ne sont pas certains non plus d’en posséder une à l’issue des élections législatives proches.
 

 
 

Mais, n’est-il pas envisageable qu’il ressorte, à l’issue des législatives, avec une représentativité importante, voir une majorité ?
 

 
 

S’il ne l’obtenait pas, ne peut-on pas envisager qu’il pourra, avec des hommes et des femmes d’horizons divers, des hommes et des femmes désireux de s’affranchir de l’embrigadement de leurs partis (UMP et PS), construire une majorité qui lui permettra de mettre en place un gouvernement d’entente et d’ouverture.
 

Les Allemands l’ont bien réalisé et aujourd’hui, la santé économique et sociale de l’Allemagne fait des envieux et la situe en tête des pays européens pour ses performances.
 

Le modèle anglais dont se sont réclamés Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal révèle toutes ses lacunes dans de nombreux domaines : sécurité des transports publics, service de santé déficient …
 

 
 

Il nous faut réfléchir à cette possibilité d’ouverture à l’autre. La notion droite/gauche nous a montré ses limites depuis 25 ans.
 

Ne nous faut-il pas casser cette dualité qui ne favorise que les clivages, les intérêts partisans sans se soucier de l’intérêt général ?
 

Qu’en pensez-vous ?