Proposition de loi de Christiane Taubira et Paul Giacobbi en faveur des victimes d'accidents ou d'essais nucléaires

Publié le par comité Taubira 2007

Les mensonges d'Etat sur le nucléaire ont causé de gros dégâts, que ce soit au sujet de Tchernobyl ou des essais nucléaires dans le Sahara et en Polynésie.

Ainsi, dans une interview à «Libération», Florent de Vathaire, un chercheur de l'Inserm, demande au ministère de la Défense de déclassifier un rapport tenu secret et qui pourrait mettre en évidence «une relation statistiquement significative entre la dose totale de radiation reçue à la thyroïde du fait des essais nucléaires réalisés par la France en Polynésie».

A ce sujet il est utile de rappeler que Paul Giacobbi et Christiane Taubira ont soumis le 21 juin 2005 au groupe PS de l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à faciliter l'indemnisation des populations victimes d'accidents ou d'essais nucléaires tels Tchernobyl ou les tirs de l'armée en Polynésie française. Cette proposition " avait pour objet d'établir la présomption d'un lien de causalité entre d'une part les essais ou accidents nucléaires et d'autre part les pathologies développées par les personnels, civils ou militaires, ayant travaillé sur les sites concernés ainsi que la population présente dans les zones contaminées".

Christiane Taubira avait présidé en février 2006 à l'Assemblée nationale un colloque autour d'un rapport de la commission d'enquête de l'Assemblée de Polynésie sur les conséquences des essais nucléaires français, menés entre 1960 et 1996 au Sahara et en Polynésie française. Ce rapport, examinée en février par l'Assemblée de Polynésie, présentait notamment des documents militaires classifiés "secrets" sur leurs conséquences sur la santé des populations et des témoignages de vétérans atteints de leucémies.

 

Christiane Taubira avait alors souligné que "deux grandes démocraties ont reconnu les effets des essais nucléaires: les Etats-Unis et la Grande Bretagne". "Le Sénat américain depuis 1988 a établi une liste des pathologies liées à ces essais : on les connaît, ce sont les mêmes qui frappent les Français, qu'ils aient été militaires, personnels civils ou qu'ils soient Polynésiens. Cette liste a été réactualisée par le Sénat américain en 2001".

La proposition de loi (sept articles au total) qu'elle a déposé l'an dernier propose la mise en place d'un suivi sanitaire et d'un système d'indemnisation.

 

Commenter cet article

Eléazar Bafounta 31/08/2006 08:52

A moins de 9 mois de la Présidentielle, les médias nous ont déjà vendu le duel Ségolène-Nicolas au second tour. Au premier tour, il y a les figurants et nos deux finalistes. Il est dommage qu'ils ne tirent pas réellement les enseignements de 2002, et que les sondages continuent à imposer leur vérité, qui ne sera peut-être pas celle des urnes.
Devant ce spectacle assez convenu, il est important que la voix Radicale soit entendue. Si c'est par une candidature, tant mieux! Si ce n'est que dans le débat, ce sera déjà ça.

Stan 11/08/2006 17:40

Manifestement vous ne connaissez pas très bien l'action de Mme Taubira, elle n'a jamais réclamé une "indemnisation" pour les descendants d'esclaves, vos sous-entendus sont totalement déplacés.

fsf 08/08/2006 08:28

Madame Taubira et les indemnisations , rien de neuf.Ouvrir la porte par le nucléaire pour indemniser ensuite les descendants d'esclaves noirs aux amériques 200 ans après.Et les descendants des serfs en France ? je sais, on est nombreux mais y a pas de raison....

Pertinax 06/08/2006 22:12

Le nucléaire nous entraine dans des situations peut démocratique. Le cocktail lutte antiterroriste + sécurité nucléaire c'est la raison d'Etat contre l'Etat de droit!
Bravo Mme Taubira pour votre position courageuse sur ce dossier